Cappadoce & Taurus et Randonée Crosière en Lycie

10
İncountournable 15 jours
Nevşehir, Türkiye Voyages Guides, Cappadoce, Lycie

Au centre de la Turquie, au cœur de l’Anatolie Centrale, se trouve la Cappadoce.
Il y a trois millions d’années,  les éruptions cataclysmales des volcans Erciyes (3916 m) et Hasan (3268 m) ont couvert la région de dizaines de mètres de cendres et de laves. Depuis, vents et eaux ont érodé et déchiqueté ce plateau, sculptant des cônes surréalistes, modelant des formes tourmentées aux lignes pourtant si pures, hérissant la terre de « cheminées de fées » qui s’étirent vers les cieux. Ce paysage riche en couleurs offre  un spectacle saisissant, étrange et irréel.

La Cappadoce n’en reste pas moins à dimension humaine. Assyriens, Hittites, Phrygiens, Grecs, Cimmériens, Perses, Romains, Seldjoukides et Mongols se sont ici succédés ou ont cohabité. L’Empire Byzantin, l’Empire Ottoman et, depuis 1923, la République Turque ont régi les populations. Ainsi, ce riche passé historique a laissé des vestiges d’habitat humain traditionnel,  de villages troglodytes et de villes souterraines, ainsi que les nombreux sanctuaires rupestres, témoignages irremplaçables sur l’art byzantin de la période post-iconoclaste.

Plus au sud, entre Anatolie centrale et méditerranée, s’étire d’ouest en est la chaîne des Taurus, magnifique massif calcaire aux sommets dépassant souvent les 3500 mètres d’altitude. Tout d’abord, le massif de l’Aladaglar, d’aspect dolomitique, fascine par ses falaises et cascades. Puis, découverte de l’imposant massif du Bolkar, aux couches rocheuses plissées et travaillées par l’érosion, aux vallées habritant des villages où l’on cultive les cerisiers, aux flancs boisées de pins et de cèdres, aux canyons grandioses et aux alpages ponctués de lacs. Ici, des villages entiers de bergers profitent de l’été pour redevenir semi-nomade et peupler les montagnes selon des traditions culturelles séculaires.

Enfin, la côte Lycienne marie à merveille mer somptueuse aux eaux turquoises et montagne omniprésente, ciselée en dentelle, tantôt aride, tantôt verdoyante. C’est dans ce cadre que la randonnée permet d’explorer de fascinants sites archéologiques laissés depuis des millénaires par les civilisations Lydiennes, Lyciennes, Ionniennes et Romaines. Quoi de plus logique, dans ce berceau de la navigation, que de prendre la mer. Nous vous proposons donc d’embarquer à bord d’un caïque, magnifique voilier traditionnel confortablement aménagé, qui servira de camp de base, mais aussi parfois de plongeoir… L’équipage sympathique nous mène chaque soir à un mouillage différent, magnifiant ainsi le décor naturel sans cesse renouvelé.

LES POINTS FORTS DU VOYAGE

La Cappadoce, classée patrimoine mondial par l’UNESCO.

Le trekking et les campements confortables au cœur des Taurus, à la rencontre des semi-nomades.

Les épousailles entre deux conceptions du voyage, entre la navigation et la randonnée, entre la mer et la terre, à l’image de la Lycie.

L’accueil authentique, chaleureux et inoubliable du peuple turque.

LE PAYS

Capitale : Ankara, environ 4 millions d’habitants

Ville principale : Istanbul, environ 10 millions d’habitants

Découpage administratif : 80 départements

Superficie : 780 576 km2

Population : environ 67 000 000 habitants

Religion : l’islam est la religion de 98,3 % de la population

Langue : La langue officielle est le Turc. Entre 10 et 15 % de la population parle toutefois une langue maternelle différente, généralement le kurde ou l’arabe, parfois le grec.

Anglais couramment pratiqué dans les lieux touristiques et dans une moindre mesure le français

Décalage horaire : quand il est midi à Paris, il est 13 heures en Turquie.

Monnaie : La livre turque, nommée lira dans le langage courant. Il est inutile d’acheter des livres turques en France car on perd au change. Il est préférable de changer des €uros sur place à un taux avantageux.

Les principales cartes de paiement sont généralement acceptées et il est facile d’effectuer des retraits dans les guichets automatiques. Il faut toutefois compter environ 4,6 € de frais de retrait et les banques limites les retraits par semaine de façon variable (180 à 330 € maximum environ).

CLIMAT

L’Anatolie centrale jouit d’un climat continental avec des étés chauds et des hivers froids.

De mai à septembre, un régime anticyclonique très stable offre une quasi-garantie de ciel bleu. Juillet et août sont chauds en Capadoce, toutefois les nuits sont fraiches, et les Taurus sont un havre de fraîcheur.

La côte méditerranéenne connaît des étés chauds, comme en Grèce, mais l’air marrin rend les températures supportables.

En juillet et août, les températures minimales sont de 15° C et les maximales de 30° C. Elles sont sensiblement plus fraiches en montagne. En moyenne, 2 jours de pluie en juillet et seulement 1 en août.

 FORMALITES SANTE

Pour les membres de la CEE, la carte d’identité en cours de validité suffit. La douane vous remet alors un justificatif que vous devez conserver avec vous en permanence pour le représenter à la sortie du pays. Le passeport évite cette formalité. Pas de visa pour les Français et les Suisses, visa de tourisme obligatoire pour les Belges (environ 7,50 €) délivré à l’aéroport.

Aucun vaccin n’est obligatoire : nous vous conseillons d’être à jour de toutes vos vaccinations classiques (diphtérie, tétanos, typhoïde, polio) + hépatites A et B (risque relativement important d’hépatite A).

Sur place, proscrire eau du robinet et glaçons.

BIBLIOGRAPHIE

La Cappadoce :

– Un voyage en Turquie, La Cappadoce, de Jacques Lacarrière et Nicolas Thibaut (éd. Hatier, Paris, 1988)

– La Cappadoce aujourd’hui, d’Anne-Marie Terel (éd. J.A., Paris, 1990)

– La Cappadoce, mémoire de Bysance, de Catherine Jolivet-Lévy (CNRS Editions, Paris, 1997)

– La Cappadoce, de Patrick de Panthou (éd. Hermé, Paris, 2001)

Récits :

– Flânerie dans Istanbul, d’Albert T’Serstevens (éd. Albin Michel, 1973)

– Le voyage en Orient : anthologie des voyageurs français dans le Levant du XIXème siècle, de J-C. Berthet (éd. Robert Laffont, 1992)

Romans :

– La poussière du monde, de Jacques Lacarrière (éd. Nil, 1997)

– Topkapi, d’Aric Ambler (éd. Du Seuil, 1992)

Guide :

– Routard « Turquie

SOUVENIRS

Tapis et Kilims, narghilés, pipes en écume de mer, onyx, cuivres, poteries et céramiques, henné, épices, huile d’olive, musique traditionnelle, bijoux (or, argent, et pierres semi-précieuses).

 

JOUR 1 : ISTANBUL – KAYSERI.

Accueil par notre guide et transfert au centre ville de Kayseri, porte de la Cappadoce, dominée par le volcan Erciyes. Installation à l’hôtel et éventuel dîner libre.

JOUR 2 : KAYSERI – TAHTALI ET UZENGI VALLEE – MUSTAFAPASA

Départ pour la Cappadoce, en admirant au passage les hauteurs de l’Erciyes(3916 m). Randonnée dans la vallée de Tahtali pour un premier contact avec le paysage particulier de la Cappadoce. Pique-nique et continuation dans la vallée d’Uzengi. Dans les parois de celle-ci nous verrons de nombreux pigeonniers. Visite en route d’églises rupestres, témoignant du passé chrétien de la région. Nuit dans une pension familiale confortable, ancienne demeure grecque restaurée, au cœur du village authentique de Mustafapasa. 4 à 5 heures de marche – montée : 100 mètres – descente : 200 mètres.

JOUR 3 : VALLEES BLANCHE ET DES PIGEONNIERS – FORTERESSE D’UCHISAR

Le chemin remonte la totalité de la vallée de Baglidere ou vallée blanche qui tient son nom de la pureté de son tuf. Les formations rocheuses sont ici exceptionnelles. L’arrivée sur le plateau dévoile le village d’Uçhisar à l’ancienne forteresse logée dans un impressionnant piton rocheux dont les cavités font actuellement penser à une ruche. La visite de la citadelle offre une vue embrassant toute la région. Après le déjeuné, la vallée des pigeonniers, garnie de jardins, permet de gagner Göreme au cœur d’une région classée par l’Unesco. Installation dans un Hôtel au style typique ottoman pour 2 nuits. 5 heures de marche – montée : 300 mètres – descente : 300 mètres.

JOUR 4 : VALLEE DES CHASSEURS ET VALLEE ROUGE – BOZDAG – PASABAG

Sur les contreforts du mont Bozdag se trouvent les vallées les plus colorées de Cappadoce. Du rouge au blanc en passant par le rose, du jaune au vert, toutes les couleurs semblent présentent. Ce sont d’abord les couleurs claires d’une descente dans la vallée des chasseurs, puis la montée parmi les roches de Kizilçukur, la vallée rouge. La traversée du Mont Bozdag offre une vue unique avant d’atteindre le promontoire rocheux de Cavusin aux habitations troglodytes peuplées jusqu’en 1960. Enfin, la journée se termine au milieu des spectaculaires « cheminées de fées » de Pasabag où la lumière joue avec les formes. Petit transfert à Göreme 6 heures de marche – montée : 400 mètres – descente : 300 mètres

JOUR 5 : CAPPADOCE – ALADAGLAR

La descente de la vallée de Zeminderesi traverse de petits jardins isolés qui alternent avec peupliers et arbres fruitiers, jusqu’à la renommée « vallée de l’amour » de Göreme. Ici la nature a érigé de nombreuses formes phalliques vers le ciel. Départ pour le Taurus, dans le massif de l’Aladaglar. En route arrêt au monastère de Gumusler creusé dans le rocher.Arrivée dans le village au pied du mont Demirkazik où nous installons notre campement pour la nuit. Dîner et nuit au camp.Marche 3 heures, descente : 200 m.

JOUR 6 : ALADAGLAR – Le Mont du BOLKAR

Nous quittons le village à 1550 m et montons progressivement à 2300 m. A partir du plateau d’Arpalik nous nous enfonçons dans la gorge de Demirkazik. Retour au village à travers le canyon impressionnant. Un trajet de 2 heures nous conduits sur le second massif important du Taurus : Le Bolkar. Notre campement est installé près du village de Maden, à 1650 m, près d’une petite rivière. Montée = descente : 750 m. 4 à 5 heures de marche.

JOUR 7 : Massif du BOLKAR

Faisant partie de la chaîne du Taurus, le massif du Bolkar exhibe des caractéristiques géologiques particulières. Fait de matériel sédimentaire tel le calcaire et les dolomites, il dévoile d’excellents exemples de nappes ou de plis dans les couches rocheuses. De vastes formations de karst et des paysages montrant les effets de l’érosion hydraulique et glacière y sont nombreux. Nous remontons la vallée de Maden. Notre sentier nous conduit à travers de beaux paysages montagneux. Arrêt pique-nique sur le plateau de Meydan pour le pique-nique. Continuation jusqu’au lieu de notre campement près du lac Karagol à 2650 m. Marche 5 heures, Montée : 1000 mètres.

 JOUR 8 : Mont Karatepe ( 3266m)

Journée consacrée à l’ascension ( facultative) du mont Karatepe qui du haut de ses 3266 mètres offre une vue qui s’étend sur l’Anatolie anatolien.Nuit au même camp. Montée = Descente : +/-650 mètres. Marche 5/6 heures.

JOUR 9 : Massif du BOLKAR – KONYA

Dernier petit déjeuner au campement et descente vers le village de Darbogaz (1600 m), qui vit essentiellement des revenues des cerises napoléonnes. Route pour Konya, ancienne capitale Seldjoukide. Visite du mausolée de Mevlana, fondateur de l’Ordre des Derviches tourneurs, ainsi que du musée où sont exposé différents manuscrits et instruments de musique ayant appartenu aux membres de l’Ordre.

3 heures de routes. Nuit à l’hôtel.Marche : 2h30 ; descente : 1000 mètres.

JOUR 10 : ASPENDOS – ANTALYA – BATEAU

Départ pour la côte. En route arrêt sur le site d’Aspendos pour la visite du théâtre. D’époque romaine, il pouvait accueillir 15.000 personnes. Il s’agit aujourd’hui du théâtre le mieux conservé du monde antique. Arrivée dans l’après-midi à Antalya. C’est ici ( le port d’ Antalya ou Kemer) que nous intégrons notre navire confortablement aménagé pour la croisière.Dîner et nuit à bord dans une crique. Navigation 3 à 4 heures.

JOUR 11 : BATEAU

Croisière sur les eaux turquoises de la méditerranée. Notre arrêt est le site de Phaselis. Dominé par le mont Tahtali, qui n’est autre que le mont Olympe de la Lycie,  cette cité antique occupe un petit promontoire rocheux couvert de pins maritimes. Nous vous proposons une randonnée sur le site alliant les plaisirs de la marche à ceux de la découverte des vestiges d’un beau théâtre, de bains, agora et autres…

Dans l’après-midi nous arrivons sur le site d’Olimpos où nous avons la possibilité de monter vers les feu éternels de Chimère en randonnée.

Nous passons la nuit à bord dans la crique de Çavus Adrasan. Marche 4 heures environ ; 1 à 2 heures de navigation.

 JOUR 12 : BATEAU ( les îles Kekova)

Nous faisons 4 heures de navigation jusqu’à la baie de Gökkaya. Un temps sera consacré à repos et à la baignade. Après le repas du midi nous faisons la visite du château de Kalekoy, pour une belle vue sur l’ensemble des îles Kekova. Puis nous nous consacrons à une balade sur un sentier qui passe à travers des sarcophages lyciens. Nous retrouvons notre bateau au port du village de pêcheur de Uçagiz. Dîner et nuit à bord dans une crique. Marche et visite : 2 à 3 heures.

JOUR 13 : BATEAU

A partir de Uçagiz un sentier nous conduit vers les vestiges d’époque byzantine et médiévale du site de Aperlae. Vous y verrez Acropole, nécropole et églises… Nous marchons ensuite jusqu’à une crique où le bateau nous attends. Dîner et nuit à bord.Marche : 3 heures.

JOUR 14 : Bateau- Antalya

Notre bateau longe les côtes de l’île de Kekova ; vous apercevrez quelques restes de la ville engloutie.  Nous débarquons ensuite sur l’île de Tersane pour une petite marche. Continuation de la navigation jusqu’à Demre. AM : retour mini-bus sur Antalya. Nuit d’hôtel à ANTALYA. Marche : 1 à 2 heures.

 JOUR 15 : ANTALYA – PARIS.

Le programme a été établi selon les derniers éléments connus lors de sa rédaction ; des impondérables sont toujours possibles et des situations indépendantes de notre volonté peuvent en modifier le déroulement. Nos guides et accompagnateurs sauront d’autant mieux gérer ces aléas, si chacun garde sa bonne humeur.

 

2 Avis Voyageurs

  1. avatar
    Mathilde
    6:11 - 11/07/2017 / Reply

    je recommande vivement ce circuit. La cappadoce est une très belle région (et vue d’une montgolfière ça vaut le détour : il faudrait le rajouter en option dans le descriptif) A voir également : la cérémonie des derviches tourneurs (inoubliable…) et en option également Les randonnées dans le Taurus sont variées (et sauvages… nous avons entendus les loups la 1ère nuit) Quant à la fin de séjour en bateau, un régal…. tout comme les mezzes et plats Turcs que nous avons dégustés au cours de ce voyage Bien sûr, la présence de notre super guide Ozgür est pour beaucoup dans mon appréciation.

    0
  2. avatar
    Héléne Grandidier
    4:25 - 22/07/2017 / Reply

    Tres reussi, au dela de nos attentes. Pense, construit, organise. Permet de profiter des multiples facettes du pays: payasages montagneux, buccoliques, arides, littoraux et balneaires. Nombreux sites archeologiques a decouvrir. Notre sympathique guide Mustafa a adapte le sejour aux besoins et preferences du groupe et nous a transmis son amour pour ce beau pays ensoleille. Activites en extra quand le timing le permettait. Hebergements varies, toujours propres et corrects. Nuits chez l habitant tres chaleureuses. Nourriture type mediterraneenne excellente.Belle destination pour les amoureux de nature et d archeologie.

    5

Écrire une critique

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Appelez-nous ! +90 388 232 91 51
Total: € 750.00 à partir de € 750.00 par personne

( Please select date and time before select people )

Adulte

× € 750.00 = € 750.00
× € 750.00 = € 0.00

Exceed the maximum number of people for this tour. The number of seats available is 10

OU